Tag Archives: Travail du bois aux outils à main

 

La dernière session pendant laquelle des élèves sont passés derrière l’établi a vu la casse d’un ciseau à bois… Le médecin a posé son diagnostic et il est sans appel. C’est grâve docteur parce qu’on constate une séparation du manche de la lame de l’outil… RIP, petit ciseau de 10mm! On aurait pu en rester là mais ça me pose un cas de conscience de devoir me résoudre à jeter un outil sans tenter le sauver. Voici, pour la réparation d’un ciseau à bois, une manière de procéder.

 
image du plan sketchup de l'établi morave

Nous avons passé quelques longues soirées d’hiver pendus au téléphone avec Lucas Mainferme à échanger sur le sujet. Il y a eu de nombreux va-et-viens de plans échangés par mail (Google a dû détecter un pic de trafic de données d’une intensité surprenante entre Nant-le-Grand et Salvagnac!). Nous avons finalement abouti, après plusieurs mois de travail, à un établi fonctionnel et répondant à nos besoin: il s’agit de cette forme adaptée de l’établi traditionnel morave dont voici les plans Sketchup.

 

Si vous êtes un tantinet assidu à ce blog (je sais que nombre d’entre vous le sont!), et si vous n’avez pas vécu les deux dernières années reclus dans une grotte privé de Wi-Fi, des tumultes, du fracas et du brouhaha du monde, vous n’êtes pas sans savoir qu’il y a deux ans commençait à germer dans la tête de Lucas Mainferme et la mienne l’idée de réfléchir puis de concevoir et de réaliser ensemble un établi de type Moravian…

 
Assemblage à queues d'aronde réalisé par un stagiaire de La Manufacture Atelier Bois

Ce n’est pas la première session mais cette session de pratique des fondamentaux a réservé beaucoup de surprises.

En tout premier lieu, cette session a été surprenante d’un point de vue technique. C’est bien simple, les progrès que les stagiaires ont accompli tout au long de cette semaine ont été significatifs. D’ailleurs ce n’est pas moi qui le dit, c’est Anthony qui en parle le mieux. En lui s’est opéré « un déclic qui [lui] a permis de franchir un nouveau seuil dans la pratique du travail du bois à la main« .
Et puis les résultats sont là pour en témoigner. L’ajustement des assemblages que les stagiaires ont réalisés s’approche grandement du niveau de ce que j’exige pour les commandes que je livre à mes propres clients!

 

Claire m’a contacté il y a un peu plus d’un mois via la page de contact avec un besoin précis.  Un cours sur mesure:

« J’ai suivi un stage d’initiation à l’archèterie (de musique) et ai
beaucoup aimé ça.  Comme je ne suis ni naturellement habile de mes mains
ni impliquée dans un métier manuel, j’aimerais pouvoir apprendre les
bases du travail du bois pour me permettre de me former plus
sérieusement. »

La demande a attiré tout mon attention.  Parce qu’on va d’emblée lever tout doute: je ne suis ni luthier ni archetier en violon.  Et à ce titre, je n’ai jamais construit d’archet.
En revanche, mes années de pratique dans le travail du bois aux outils à main m’ont amené à mettre en œuvre des techniques très différentes.  Sur la base de cet ensemble de techniques, j’ai pu développer une sorte de répertoire.  Et ce répertoire est à ma disposition tant pour mes réalisations que pour les stages que je propose.

 
jeu de ciseaux à bois (trop) complet

Des commentaires déposés dans les articles du blog méritent d’être mis en avant parce qu’ils enrichissent grandement le débat! Voici pourquoi le 4 1/2 bronze est absent de la liste des outils que je préconise et la raison du pas de 3mm dans la taille des tranchants du jeu de ciseaux à bois.

 

De copeaux encore fraichement tirés des pièces de bois étaient éparpillés sur le sol quand les portes de l’atelier se sont refermées sur le stage de mise en pratique des fondamentaux du travail du bois à la main, un stage qui s’est tenue sur l’ensemble de la durée de semaine qui vient de s’écouler.

 
Moravian Workbench - deux valets rangés sur un montant du piétement d'un établi à piétement déversant (de type morave)

Le serre-joint a aujourd’hui remplacé le valet d’établi.  C’est un fait et y a-t-il une raison à cela?  Il n’y a pas à ma connaissance d’enquête sociologique sur le sujet mais il semble évident qu’il est plus facile d’utiliser un serre-joint à la volée sur la table basse du salon pour scier un tasseau que de percer le plateau de cette dernière pour mettre en œuvre un valet…!

Pourtant, un valet est un moyen extraordinaire de maintenir des pièces sur le plateau de l’établi afin de les travailler.  Et je peux vous assurer que pour peu que votre établi ne soit pas transformé en patinoire par le vernis qu’on lui a appliqué, vos pièces ne bougeront pas d’un pouce.

 

Quand une photographe passe à l’atelier, elle capte la lumière et saisit des instant que le regard commun ne saurait voir pour nous plonger au milieu des copeaux et de l’odeur épaisse de chêne fraichement raboté… Précédent Suivant Crédit photo: Amandine Szczepaniak

 

Nombreux sont ceux parmi vous qui suivaient déjà les articles de T2Woodworks. T2woodworks est le blog qui m’a permis de démontrer qu’il est possible de travailler le bois à la main dans un appartement, de réaliser des choses et de réaliser de belles choses dans un appartement de Type T2. Quitte à devoir se résoudre …